Sword Art Online – Alicization (manga)

Alicization est le sixième arc de la série Sword Art Online. On y retrouve Kirito confronté à une nouvelle technologie, le Soul Translator, une évolution de la réalité virtuelle capable d’interagir directement avec l’âme humaine. Nouvelle espoir de la technologie ou dérive dangereuse de celle-ci, le Soul Translator pourrait bien repousser les notions d’éthique bien au-delà du monde réel.

Informations techniques

Le tome 1 de la série

  • Titreoriginal : ソードアート・オンライン プロジェクト・アリシゼーション
  • Titre français : Sword Art Online – Alicization
  • Auteur : Haduki Tsubasa
  • Scénario : Kawahara Reki
  • Origine : Japon
  • Genre : Aventure, Fantastique
  • Type : Shonen
  • Éditeur VF: Ototo Manga
  • Sens de lecture: Japonais
  • Année :2016
  • Nombre de volumes parus : 4
  • Statut : En cours
  • Âge conseillé : 12+
  • Licence : Sword Art Online

Pour vous mettre en appétit

Plusieurs années se sont écoulées depuis les terribles évènements survenus dans l’Aincrad. Kirito est aujourd’hui plus que jamais motivé à voir comment la nouvelle technologie de la réalité virtuelle peut évoluer et à participer aux recherches la concernant. Participant aux tests du « Soul Translator », une nouvelle génération de réalité virtuelle permettant d’implanter des informations et souvenirs directement dans l’âme du joueur, il envisage de se rendre au Etats-Unis pour continuer ses recherches. Mais cette nouvelle technologie est encore assez secrète et, par décision des créateurs du test, Kirito ne garde aucun souvenir de ses passages dans le Soul Translator, au point de se demander ce qui peut bien se trouver dans ce nouveau monde virtuel. Alors que des réminiscences de ce nouveau monde nommé l’Underworld refont surface dans le monde réel, celui-ci pourrait bien réserver de nombreuses surprises à l’ancien épéiste noir.

L’une des nombreuses planches couleur de la série

Évolution de la série – Nouveaux thèmes abordés

Après avoir traité des relations entre le monde virtuel et le monde réel, d’avoir cherché à définir les limites des notions de vie et de mort dans le monde virtuel et d’avoir abordé les espoirs de la nouvelle technologie de réalité virtuelle, Alicization propose de s’attaquer à la notion d’âme humaine, ce qui la définit et comment, grâce à la technologie, on serait capable de recréer celle-ci. Cet arc touche un point très sensible qui commence à émerger dans notre monde et qui devrait, à terme, se développer de plus en plus, à savoir la création d’intelligences artificielles et leur intégration dans notre vie de tous les jours. On pousse ici le vice jusqu’à copier des âmes humaines, les faire interagir dans des mondes virtuels pour voir comment elles se développent, évoluent et comment les notions de libre arbitre sont abordées par celle-ci quand elles sont confrontées au système de règles en place. Le but serait de développer des IA suffisamment intelligentes, efficaces et autonomes pour remplacer les humains dans certaines tâches comme… grande surprise… la guerre. A terme, le développement de ces IA devrait permettre de guerroyer sans que les humains ne doivent combattre mais une question se pose alors : si ces âmes virtuelles sont des copies parfaites des âmes humaines, est-ce que cela n’en fait pas des êtres vivants pour autant ? Une question délicate à laquelle Alicization tentera de répondre au cours de cet arc.

Une planche noir-blanc pour se faire une idée de l’évolution de la série

Avis de la rédac’

Keul : J’ai suivi cette série depuis le début et sur plusieurs support d’ailleurs. Que ce soit au niveau des jeux-vidéo, au niveau des animes ou des mangas, chaque support apporte son lot de nouveautés par rapport au light novel original. Avec Alicization, la série prend tout son sens. On touche enfin au fameux tabou de la modification de l’âme humaine grâce à la technologie et à la création d’âmes humaines virtuelles. En lisant les premiers tomes, j’ai eu l’impression que tout ce qui a été développé dans les arcs précédents n’était là que pour arriver à cet arc précis. J’ai vraiment bien aimé la thématique abordée dans cet arc, tout comme la nouvelle patte graphique qui ne cesse de s’améliorer avec les tomes. On regrettera qu’Asuna soit laissée de côté dans cet arc et réduite au simple rang de spectateur alors que c’est elle qui a le background le plus développé de l’univers SAO. Quelques moments où on aborde les termes technique pourront aussi rebuter certains, même si je trouve le développement sympathique et raccord avec les thèmes développés jusque-là. Au final, cet arc est bien développé, mais n’égale pas Aincrad qui avait placé la barre très haut.

Mikaua : J’ai personnellement un faible pour les light novels, qui permettent de davantage développer divers aspects du scénario que le manga ou même l’anime, mais ceux d’Alicization montrent clairement le chemin parcouru depuis Aincrad : tant au niveau du dessin que du découpage du scénario, la qualité est au rendez-vous. Cet arc fait intervenir des thématiques qui, une fois assimilé quelques termes techniques un peu complexes, m’ont vraiment intriguée. Plus que de “simples” copies d’âme humaines selon moi, il est là question  de se demander ce qu’on fera le jour où l’on aura tellement perfectionné les Intelligences Artificielles qu’elles auront des émotions, leur libre arbitre… et que l’humanité sera confrontée à des êtres vivants virtuels à part entière. Si Azuna est effectivement écartée un moment de l’intrigue par la force des choses, de nouveaux personnages vont venir occuper le devant de la scène, dont le très attachant Eugeo, et c’est intéressant de voir leurs réactions à certaines situations ainsi que leur évolution – on se retrouve un peu malgré soi à rechercher les failles de raisonnement dues au “programme”, et à apprécier d’autant plus ceux qui arrivent à se battre contre certaines règles malgré tout. Un arc que j’ai beaucoup apprécié et qui, s’il n’égale pas la surprise qu’Aincrad avait réussi à susciter en déboulant chez nous, a su approfondir davantage au niveau du questionnement et de l’émotion, ce qui le place pour moi juste en dessous du premier arc de la série.

Sources des images

Partagez

Vous aimerez peut-être...

1 Réponse

  1. 30 juin 2021

    […] Alicization […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.