Suck My Geek !

Suck My Geek ! est un documentaire sur la communauté geek qui propose de mieux comprendre cette culture, qui a longtemps été persécutée et souffre de nombre de clichés obsolètes d’asociabilité et de régression.

Informations techniques

Le visuel de l’affiche du documentaire

  • Titre original : Suck My Geek !
  • Date de sortie : 2007
  • Créateurs : Xavier Sayanoff, Tristan Schulmann
  • Avec : Yannick Dahan, Alexandre Astier, Kevin Smith
  • Nombre d’épisodes : 1
  • Durée totale : 50 minutes
  • Pays d’origine : France
  • Langue : Français
  • Sous-genre : Culture

Le documentaire en quelques mots

Suck My Geek ! est un documentaire visant à expliquer, présenter et définir le terme « Geek » dans les divers médias culturels. Le documentaire se présente sous la forme de diverses interviews de personnalités du milieu comme Sam Raimi , Alexandre Astier, Bernard Werber, Nick Frost ou Edgar Wright. En suivant le parcours de personnages ayant posé les jalons de ce qui allait se développer de manière exponentielle par la suite, mais aussi en prenant l’avis de fans de chaque genre, Suck My Geek ! tente de faire le tour de la question geek en revenant sur les origines du terme, son développement et son intégration dans la société.

Avis de la Rédac’

Keul : Même si le documentaire a pas mal vieilli, c’est quand même assez étonnant de constater à quel point les thèmes abordés sont encore d’actualité. Le fait de traiter l’univers geek dans les grandes lignes, en englobant mangas, jeux de rôle, grandeurs natures, films, séries, comics et plus encore, et de donner la paroles aux fans du genre pour présenter leur propre vision du terme est efficace et donne une vue d’ensemble très complète du sujet. Le documentaire se découpe globalement en deux partie, le premier traitant des origines du terme geek et des « types » de Geeks, alors que la seconde partie se penche sur l’intégration des geeks dans la société, les attaques subies à l’époque du Club Dorothée par Ségolène Royale et Télérama, qui ont abouti à l’interdiction de l’importation de certaines œuvres comme les films de Miyazaki. Je trouve la conclusion du film assez visionnaire avec son : la culture geek va aller en se diluant, en s’insinuant dans la « culture classique » jusqu’à ce que tout le monde devienne un peu geek.

Sources

Visionner le documentaire

Pour ceux et celles qui n’ont pas eu la chance de voir ce documentaire, vous pouvez sans autre vous rendre à l’adresse suivante pour le visionner :

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.