Mini-Guide de survie au Japon

Geek-It s’en est revenu du pays du soleil levant et le moins qu’on puisse dire, c’est que le Japon est un pays magnifique. Magnifique certes, mais également bien différents des pays européens au niveau des coutumes et du comportement de ses habitants. Nous ne vous apprendrons rien en vous parlant de l’hospitalité et du respect des Japonais, mais nous désirons, par le biais de ce petit article, vous donner quelques-unes des clés qui vous permettront de ne pas être considérés comme des rustres lorsque vous visiterez ce pays. Nous vous donnerons également des conseils pour vous éviter bien des embarras et pour que votre séjour se déroule encore mieux que vous ne l’aviez prévu. Bienvenus dans ce mini-guide de survie au Japon.

Centres d’information

Comme tout bon touriste fraîchement débarqué, vous aurez envie de « tâter le terrain » et, pour ce faire, d’obtenir des informations sur les différents temples, jardins, musées et j’en passe, qui se trouvent dans la ville que vous visitez. Plus simplement, il pourrait être intéressant de trouver une carte des alentours de la gare afin de repérer plus facilement votre hôtel. Premier souci, vous ne trouverez pas le grand « I » vous indiquant le centre d’information. Non ce n’est pas une erreur, au Japon les centres de tourisme et d’information sont indiqués par un « ? » entouré de bleu (ou bleu sur blanc) comme montré ci-dessous :

Point d'interrogation sur pastille blanche, pas de doute, vous êtes au bon endroit pour obtenir des informations

Point d’interrogation sur pastille blanche, pas de doute, vous êtes au bon endroit pour obtenir des informations

Remarque : Mentionnons au passage que tous les centres d’information ou presque proposent une carte touristique de la région, ainsi que des cartes des lignes de métro et de train, ce qui peut s’avérer très pratique pour vos visites.

Des cartes sympathiques mais attention à bien vérifier où se trouve le nord car celui-ci n'est pas toujours au sommet du plan

Des cartes sympathiques mais attention à bien vérifier où se trouve le nord car celui-ci n’est pas toujours au sommet du plan

Centre d’info

Premiers secours

Pour les touristes suisses, l’indication des premier secours peut faire sourire et quelque peu déstabiliser, car il ne s’agit pas ici d’une croix rouge sur fond blanc mais bien du drapeau suisse.

Non ce n'est pas un drapeau suisse mais bien le centre de premiers secours

Non ce n’est pas un drapeau suisse mais bien le centre de premiers secours

Circulation

Sens de circulation

Maintenant que vous savez repérer les éléments pouvant vous fournir de précieuses informations, attardons-nous sur vos déplacements. Contrairement à notre très chère Europe, le Japon est bien discipliné en ce qui concerne la circulation des personnes qui y habitent. Exit les déplacements désordonnés qui donnent lieu à des bousculades et bonjour les sens de circulation pour piétons. Très rapidement, vous repérerez des flèches sur le sol, les escaliers (fixes ou mécaniques), sur les murs, et même les rampes d’accès. Ces flèches sont complétées par des lignes au sol pour les personnes non-voyantes et malvoyantes, et tous les japonais les respectent. Tâchez d’en faire autant et vous remarquerez que tout se passera pour le mieux.

Comme pour les voitures et vélo, la circulation est également réglée pour les piétons

Comme pour les voitures et vélo, la circulation est également réglée pour les piétons

Dernier petit élément qui pourra vous être utile, ces deux groupes de Kanji qui indiquent « entrée » en haut et «sortie» à bas, histoire de ne pas vous tromper bêtement.

Entrée en haut et sortie en bas

Entrée en haut et sortie en bas

Remarque : Pour les temples et les autres zones touristiques, vous trouverez nombre de panneaux qui indiquent « Route ». Il s’agit simplement du circuit à suivre pour vous rendre sur ces lieux

Déplacements

Déplacements : Métros, Trains et Bus

Autant vous le dire tout de suite, vous risquez fort de vous déplacer sur de longs trajets entre les différents temples et lieux de visite. A pied, cela devient rapidement difficile, voir pratiquement impossible – comme dans Tokyo par exemple – et il vous faudra alors emprunter les transports en commun.

Métros et Trains : Difficile à appréhender de prime abord, le système Métros-Trains est pourtant rapide à comprendre car tout est indiqué sur place. Vous trouverez des plans des lignes dans tous les centres d’information, mais également sur différentes étagères en libre service à l’intérieur des stations qui ne demandent qu’une main tendue pour être saisis. Une fois en possession de ces plans, vous remarquez que tout fonctionne par ligne, qu’il s’agisse du métro ou du train. Chaque ligne est représentée d’une couleur différente, et ces couleurs sont reprises absolument partout dans les gares, si bien qu’il vous suffira de les suivre pour être sur le bon chemin et ne pas risquer de vous tromper. Une fois sur les quais, des répétitions se trouvent sur les murs, en face des rails, mais également sur les colonnes tout au long de ceux-ci.

Lignes Régions, Rapides et Super Rapides : en règle générale, les lignes de trains sont ensuite séparées en Régionales, s’arrêtant à chaque gare, Rapide, qui ne s’arrête qu’à quelque-unes des gares, et Super Rapide, qui ne dessert que les gares principales. Des lignes d’attente sont indiquées au sol afin de ne pas gêner les personnes qui désirent prendre un type de train plutôt qu’un autre. Ces files d’attente sont indiquées par des triangles, des ronds ou des carrés.

Des colonnes utilisées à bon escient

Des colonnes utilisées à bon escient

Bus : on touche ici à un petit problème qui ne trouve malheureusement pas de solution simple. La majeure partie du temps, les lignes de bus ne contiennent pas de traduction anglaise et tous les arrêts sont représentés par des kanji, aussi est-il plus difficile pour quelqu’un ne possédant pas de connaissances en kanji de s’y retrouver. De plus, de nombreuses, très nombreuses lignes de bus existent, et divers arrêts sur des lignes différentes se nomment de la même manière. Fort heureusement, les lignes les plus touristiques sont parfaitement bien indiquées. Le paiement du billet est un peu différent de chez nous, car il se fait juste avant de descendre. Préparez donc la somme exacte, qu’il vous faudra déposer dans une machine juste avant de descendre. Pour le reste, n’hésitez pas à demander aux autochtones, qui se feront une joie de vous aider à vous y retrouver

Nourriture

Nourriture et boissons

Vous voilà désormais capable de vous déplacer et de vous renseigner sans le moindre mal, aussi est-il temps de passer au plus important, à savoir la nourriture. Vous entendrez certainement beaucoup de personnes vous dire que les repas sont chers, mais il n’en est rien. Pour autant que vous choisissiez de manger local, vous n’aurez aucun mal à vous en tirer pour une somme entre 800 et 1000 yens par personne, ce qui ne représente pas grand chose comparé aux prix de chez nous. Bien entendu, ces prix varient grandement si vous décidez d’aller dans des restaurants plus cotés, mais les petits budgets pourront aisément survivre une fois sur place. Beaucoup de petits kiosques proposent des sandwichs, des omerices, ou autres bentos d’excellente qualité ; donc si vous désirez manger sur le pouce, rien de plus simple. Le gros avantage est que presque tous les restaurants des grandes villes proposent des menus en anglais, voir même la représentation en plastique (ou en cire) des plats cuisinés. Rien de plus simple pour vous y retrouver donc.

Image de inmagine.com

Image de inmagine.com

Remarque : presque tous les commerces de nourriture vous offriront de petites serviettes humides pour vous nettoyer les mains avant de manger. Si vous ne les utilisez pas, pensez à les prendre avec vous. Celles-ci vous aideront à vous rafraichir et vous débarrasser des traces de pollution où que vous soyez.

Serviettes offertes dans presque tous les restaurants

Serviettes offertes dans presque tous les restaurants

Presque tous les restaurants offrent de l’eau ou du thé gratuitement lorsque vous vous asseyez à une table. Libre à vous de commander (ou non) d’autres boissons par la suite. Pour ce qui est des boissons à l’emporter, vous trouverez un nombre incalculable de distributeurs à tous les coins de rue, qui proposeront thé, eau, et autres spécialités du pays. Comme les indications sur les bouteilles sont également en kanji, on va vous aider. L’eau plate, ce n’est pas la bleue mais la verte, sur la seconde ligne. Les boissons juste à côté sont des eaux aromatisées.

Un exemple de distributeur. Il en existe de plusieurs marques qui proposent chacun des boissons différentes

Un exemple de distributeur. Il en existe de plusieurs marques qui proposent chacun des boissons différentes

Toilettes et poubelles

Toilettes

Pas grand chose à dire sur les toilettes, vous en trouverez presque partout là ou des lieux peuvent être visités ou près des parcs. Attentions cependant pour ces demoiselles, la majeure partie des toilettes sont en réalité des toilettes turques. Faites attentions aux symboles affichés sur les portes pour les repérer.

Poubelles

Pourquoi faire un chapitre spécial sur les poubelles ? Vous le saurez dès que vous arriverez sur place. Les poubelles sont quasiment inexistantes dans les villes. Vous trouverez des récupérateurs de pets, de canettes, de journaux pour tous les éléments recyclables, mais rien pour vos déchets. Vous vous retrouverez donc souvent à devoir trimbaler ceux-ci toute une journée avant de pouvoir vous en débarrasser. Les Métros et lignes de trains en possèdent, mais à l’intérieur. Il vous faut entrer dans les gares, et donc avoir acheté un billet, afin de pouvoir y accéder. En fait, une partie du prix de votre billet concerne le traitement des déchets, si bien que vous payez le droit d’utiliser les poubelles qui s’y trouvent. Pour le reste, attendez d’être à l’hôtel et prévoyez un petit sac en plastique dans votre sac à dos qui servira à récolter vos déchets.

Horaires

Les horaires des commerces

Loin de nous l’idée de vouloir vous faire un listing de tous les types de commerce du Japon. Cela serait inutile et ô combien long. Une simple mise en garde pour ce point : les commerces ouvrent tard par rapport à ceux d’Europe. Comptez 9h pour les plus matinaux, 10h en moyenne, voir 11h ou carrément midi pour les derniers. Par contre, nombre de ces magasins ouvrent jusqu’à tard dans la soirée.

Des horaires bien différents des notre mais qui permettent de sortir tard le soir

Des horaires bien différents des notre mais qui permettent de sortir tard le soir

Temples

Comportement dans les temples et autres lieux sacrés

Vous vous y attendiez, nous y voici ! Les temples, ainsi que d’autres lieux considérés comme sacrés, nécessitent que vous enleviez vos chaussures avant d’entrer. Il est donc pas mal de posséder des chaussures qui se retirent facilement afin d’éviter d’y passer des heures. Certains temples sont également sujets aux courants d’air, donc pensez à mettre de bonnes chaussettes si vous ne voulez pas avoir froid. Vos souliers vous accompagneront dans vos visites, le plus souvent dans des sacs en plastique qui seront laissés à la sortie, aussi évitez les chaussures trop lourdes ou volumineuses. Les sacs sont parfois interdits dans certains lieux et doivent être laissé dans des casiers ou à l’accueil.

Des sacs pour vos chaussures afin de ne pas salir les sols sacrés des temples

Des sacs pour vos chaussures afin de ne pas salir les sols sacrés des temples

Adaptateurs

Adaptateurs pour prises et recharges

Une dernière petite information qui pourrait s’avérer utile si vous décidez de vous rendre au Japon concerne les prises et adaptateurs. Sachez que la majeure partie des prises n’est pas compatible avec nos chargeurs européens – quant aux prises suisses à trois branches, n’y pensez même pas. Si vous en possédez déjà un, nous vous conseillons vivement de prendre votre adaptateur avec vous pour votre voyage. Vous trouverez ces adaptateurs dans de nombreux magasins d’électronique, voir des magasins de grandes surfaces. Attention lors de l’achat d’un chargeur sur sol suisse, préférez les modèles sans fiche de mise à terre, car les prises japonaises n’en ont pas – ou tellement rarement que nous n’en avons pas vu une seule lors de nos pérégrinations.

Adaptateurs universel

Adaptateurs universel

Dans le cas contraire, sachez que vous pourrez acheter ces adaptateurs sur place, dans tous les magasins d’électronique, et ce pour une somme d’environ 200 yens.

Adaptateurs japon-suisse

Adaptateurs japon-suisse

Carnets de voyage

Carnets de voyage

Les Carnets de voyage sont de petits articles de présentation des villes et régions que nous avons visité. Ils contiennent des informations utiles une fois sur place, des plans et des avis sur diverses visites que nous avons fait lors de notre voyage.

Ouvrages de référence

Ouvrages de référence

Geek-it vous propose également quelques ouvrages, guides et autres dictionnaires qui vous permettront de mieux vous en sortir sur place ou de préparer votre voyage de manière optimale. Nous ne pouvons que vous conseiller de prendre ceux-ci avec vous ou de les consulter avant de vous lancer dans l’aventure. En règle générale, connaitre quelques phrases et les kanjis les plus courant vous permettra de vous sortir de quelques situations délicates.

Japon, Guide Voir Hachette

Japon Hachette

Japon Hachette

  • Infos techniques : 408 pages / 22 x 13 cm / couleur / papier glacé de qualité
  • Prix : 23 €
  • Description : Guide généraliste plein d’illustrations et d’images en tout genre qui recoupe divers lieux à visiter. Les descriptions y sont simples mais bien détaillées et le conseils donnés méritent qu’on s’y attarde.

Japon, Guide National Geographic

Japon National Geographik

Japon National Geographik

  • Infos techniques : 400 pages / 21,5 x 13,5 cm / couleur / papier glacé de qualité
  • Prix : 19 €
  • Description : Guide généraliste avec des textes très développés sur les lieux visités, avec plusieurs photos de bonne qualité. Très utile pour préparer son voyage, ce guide est un peu moins facilement utilisable une fois sur place.

L’essentiel du Japon (Lonely Planet)

L'essentiel du Japon (Lonely Planet)

L’essentiel du Japon (Lonely Planet)

  • Infos techniques : 400 pages / 22 x 13,5 cm / couleur / papier glacé de qualité
  • Prix : 19.5 €
  • Description : Guide généraliste avec des textes de bonne qualité, simple mais toujours complet. On y trouve également des adresses et lieux de visites particuliers qui ne figurent pas dans tous les guides.

Dictionnaire français-japonais – Assimil

Dictionnaire français-japonais Assimil

Dictionnaire français-japonais Assimil

  • Infos techniques : Chaque caractère décomposé, Le numéro de clé et près de 930 kanji à la loupe
  • Prix : 22.5 €
  • Description : « Prononciation de tous les mots et expressions. Lecture facilitée grâce à une impression bicolore et onglet alphabétique. Guide d’utilisation pratique et détaillé en introduction. Table des noms géographiques en annexe. »

Le japonais, l’écriture Kanji – Assimil

Le japonais - l'écriture kanji - Assimil

Le japonais – l’écriture kanji – Assimil

  • Infos techniques : 24 000 entrées, 135 000 mots, expressions et traductions, 35 000 exemples d’utilisation
  • Prix : 19.9 €
  • Description : « Le japonais kanji, complémentaire à la méthode, vous fait découvrir pas à pas, les caractères chinois de l’écriture japonaise »

 

 

Partagez

Vous aimerez peut-être...

9 Réponses

  1. Mellandre dit :

    Un grand merci pour votre article et vos précieux carnets de voyages qui nous ont bien aidés une fois sur place (particulièrement les plans mis à disposition). L’astuce pour les adaptateurs de prise était juste parfaite car notre adaptateur a rendu l’âme une fois sur place. Il nous a suffit de montrer l’image à un Yodobashi à Osaka pour qu’on nous aiguille directement vers le bon produit.

    • Keul dit :

      Bonjour et merci de votre commentaire. Ravi d’apprendre que ces articles vous ont été utiles. Le Yodobashi à Osaka vous dites? il est fort à parié que vous soyez allé au même magasin que nous pour acheter ces adaptateurs comme quoi, le Japon n’est pas si grand que ça.

  1. 3 octobre 2017

    […] Mini guide de survie au Japon […]

  2. 3 octobre 2017

    […] Mini guide de survie au Japon […]

  3. 3 octobre 2017

    […] Mini guide de survie au Japon […]

  4. 3 octobre 2017

    […] Mini guide de survie au Japon […]

  5. 3 octobre 2017

    […] Mini guide de survie au Japon […]

  6. 18 novembre 2017

    […] Mini guide de survie au Japon […]

  7. 13 février 2018

    […] Mini guide de survie au Japon […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *