Japan Impact 2020

Le Japan Impact ? Nani ?

Vous découvrez le Japan Impact grâce à cet article ? Alors un petit rappel n’est pas superflu : « Japan Impact est une convention dédiée à la culture japonaise qui se déroule tous les ans sur un week-end, en février-mars, à l’École polytechnique fédérale de Lausanne en Suisse ». Durant cette convention, vous aviez l’occasion de participer à des conférences, des ateliers, des concerts, mais aussi tout un tas d’autres activités ayant pour thème le Japon et sa culture.

Mes amis, la porte est ouverte…

Comme l’année dernière, nous avons eu la chance d’obtenir des passes Presse pour notre site et avons donc été exempté de file d’attente. Cette fois-ci encore, nombreux étaient les participants motivés à faire la queue dans une ambiance tantôt festive, tantôt musicale, mais toujours bon enfant.

  • Keul – Cette année, pas de risque de nous confondre avec le staff.
  • Xefed – Faut dire que les T-Shirt roses dissipaient tout doute possible .
  • Mikaua – En plus on les voyait de loin, donc que du bonheur.
  • Keul – Et on ne peut pas laisser de côté la magnifique affiche de cette année

La jolie affiche du Japan Impact 2020

Dites Gandalf, c’est par où le Mordor?- Orientation, plan, espace

Le système de couleur combiné au nom des salles reprenant les éléments typiques du Japon ayant fait ses preuve, on retrouve avec plaisir les joies de déambuler dans une convention sans risque de se perdre. Petite nouveauté cette année, une « nouvelle boucle » a été ajoutée à l’extérieur, près du coin pique-nique et nourriture, et proposant des nouvelles places pour les stands et autres exposants.

  • Xef – Une excellente idée cette extension ; l’année dernière, mine de rien, on commençait à être serré à certains endroits.
  • Mikaua – La convention est victime de son succès et c’est vrai qu’un espace dédié aux jeux-vidéo était vraiment le bienvenu
  • Keul : Sans parler de l’espace Gundam qui proposait de découvrir le modélisme et les maquettes avec des experts.

Shopping

Irasshaimase! – Shopping zone

Mangas

Alors qu’ils avaient pratiquement disparu des étalages, ces deux dernières années ont vu la recrudescence des mangas proposés à la vente. Avec des enseignes qui se sont spécialisées dans la vente de série d’occasions et de nouveautés comme le Tanigami, World of Goodies ou Manga to Toki

  • Xef – Encore des séries complètes proposées à la vente !
  • Keul – Gaffe-toi quand même un peu parce que je n’ai pas envie qu’on se retrouve une nouvelle fois frappés par la malédiction des séries abandonnées.
  • Mikaua – Une petite vérification avant achat me paraît judicieux en effet.

Vêtements

  • Xef – Argl, les vêtements japonais, mon péché mignon, je vais encore y laisser la moitié de mon budget !
  • Mikaua Ton péché mignon ? C’était pas les mangas en série complète ?
  • Keul – Ou les stands de thés ? Ou la vaisselle ?
  • Gee – J’aurais plutôt dit les éventail.
  • Kit – Sans parler des estampes et autres plantes ornementales
  • Xef – Ca va, je crois qu’on a compris que cette convention tout entière est mon péché mignon
  • Les autres – Voooooilà !

De magnifiques vêtements en provenance du Japon

Niveau vêtements, tout un assortiment de tenues traditionnelles japonaises vous était proposé. Du kimono traditionnel complet aux divers pièces qui composent celui-ci en passant pour le Yukata, il y en avait pour tous les goûts. De petits Yukata pour enfants étaient également proposés à la vente.

Goodies

  • Keul – Enfin !
  • Xef – Enfin quoi ?
  • Keul – On est quelque peu sorti de la folie des figurines POP !
  • Mikaua – Ca, c’est sûr qu’elles étaient beaucoup moins nombreuses.
  • Xef – Et cette année, on revoyait enfin des figurines plus classiques, ce qui fait plaisir.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y avait du choix cette année. Poster, badges, figurines, produits dérivés tels que des sacs, des T-Shirt, des vestes, des pulls et autres casquettes, en passant par les innombrables poster et autres fans arts en tout genre, il y en avait vraiment pour tous les goûts.

Livre « La clef »

Dans le coin des artistes, l’artiste Fanélia proposait, en plus de ses magnifiques œuvres d’art, le livre « La clef », qu’elle a crée avec son mari Taharn.

Fanélia avec son mari Taharn.

Ce livre peut se lire normalement, et on a alors droit à une plongée dans l’univers dark fantasy d’Astolie au travers d’une prophétie en alexandrins, d’extraits d’encyclopédie et de lettres. Mais pour les amateurs d’énigmes, chaque double page cache un secret : un symbole, un mot… vous n’aurez jamais d’énoncé d’énigme, mais en fouillant le texte et l’image – parfois à l’aide de la lampe UV vendue avec le livre et qui révèle l’encre invisible – vous pourrez découvrir ce qui s’y cache.

  • Mikaua – Quand on exhibe sous mon nez un ouvrage magnifique qui annonce une histoire illustrée avec énigmes et encre invisible… Le seul choix est de craquer pour l’édition collector ou non !
  • KeulA quand l’article détaillé ?
  • Mikaua – Quand je serai au bout des énigmes, bien sûr !

Jeux de société

Hyper vitesse ! – Espace jeux de société

Ayant découvert le merveilleux mais non moins cruel jeu Unstable Unicorns l’année dernière, il nous a semblé de bon aloi de tester quelques nouveauté dans l’espace jeu de société cette année encore.

  • Mikaua – Tiens donc, un jeu de cartes Sword Art Online, intéressant
  • Xefed – Ca t’étonne qu’ils l’aient sorti en jeu de carte ? SAO est bientôt sur tous les supports.
  • Keul – Sauf que là c’est différent : regarde ce deck, c’est du Gurren Lagan et là c’est Hatsune Miku, et tout à l’air de provenir du même jeu
  • Mikaua – Weiss Schwarz… bon, eh bien je crois qu’on a trouvé quoi tester !

Nourriture

Itadakimasu – Nourriture et restauration

Rien de bien différent des autres années, si ce n’est la place allouée aux stands de nourriture qui occupait tout l’extérieur entre les deux parties de la convention. Avec la possibilité de se restaurer à l’intérieur, des files d’attente parfaitement définies et une variété de plats asiatiques tout à fait impressionnante, on ne peut qu’apprécier la restauration sur place.

Espace nourriture

  • Keul – Même le Maid café s’est agrandi cette année.
  • Xefed – Tu m’étonnes, vu la qualité des tartes au pomme proposées.
  • Mikaua – Et les thés sont excellents aussi.
  • Keul – Le lieu indispensable pour toute pause qui se respecte.

 

Cosplay

Cosplay

  • Keul – Rah mais encore une fois la retransmission du Cosplay se passe pendant l’un de nos ateliers.
  • Mikaua – C’est vraiment pas de chance ça.
  • Xefed – Par contre, cette fois-ci, on peut la voir sur youtube.
  • Keul & Mikaua – Vraiment ?
  • Xefed – Et hop, en lien ci-dessous si vous les avez ratés

Mais de notre, côté nous avons profité de nos déambulations pour faire quelques photos hors concours, histoire de vous proposer une petite sélection de cosplay fort sympathique. Sans plus attendre, les voici :

Conférences

Conférences

Comme nous en avons désormais pris l’habitude, nous nous sommes rendus à deux conférences à l’occasion de cette convention, histoire d’approfondir nos connaissances sur la Japon et sa culture. Cette année, nous avons jeté notre dévolu sur une conférence sur le thé au Japon et une autre sur la mythologie liée aux étoiles.

Conférence : Le thé au Japon

Conférence du le thé au Japon

  • Gee – Eh, mais c’est une dégustation !
  • Kit – Bien sûr, un peu comme celle sur le saké l’année dernière.
  • Gee – Mais c’est vrai ça, pourquoi on n’est pas retournés à la dégustation de saké cette année ?
  • Kit – Tu veux que je te rappelle dans quel état tu as fini la journée suite à cette fameuse dégustation ?
  • Gee – Maintenant que tu le dis, j’en ai aucun souvenir.
  • Keul – Moi oui et mon sac – paix à son âme – également…
  • Gee – Glirps

Présentée par Emiko Okamoto, ambassadrice du thé japonais en Suisse, cette conférence nous proposait de nous familiariser avec les divers thés provenant du pays du Soleil levant tout en goûtant plusieurs d’entre eux. On pouvait y découvrir les origines des thés proposés tout en apprenant les méthodes de traitement et de préparation de ceux-ci. La conférence était d’ailleurs organisée avec le soutien du Consulat du Japon.

  • Xefed – Moi qui pensais m’y connaître en thé, cette conférence m’a fait me remettre en question.
  • Keul – C’est vrai que bien que provenant tous de la même plante, les thés proposés étaient vraiment différents.
  • Mikaua – Une conférence des plus intéressantes et une belle découverte, comme chaque année.

Conférence : Les étoiles dans la mythologie japonaise

Conférence sur la mythologie japonaise des étoiles

  • Mikaua – Voilà bien une conférence qui m’intéressait et m’intriguait à la fois !
  • Xefed – C’est vrai que le nombre de mangas qui emploient l’astrologie et la mythologie japonaise sont nombreux, de quoi en apprendre davantage.

Cette conférence vous proposait de mieux appréhender les mythes fondateurs du Japon et l’approche de l’astrologie qui en découlait. On y détaillait, entre autres, les représentations déifiées des étoiles et leur signification, tout en illustrant celle-ci de petits récits et légendes.

Ateliers

Ateliers

Une nouvelle fois, Geek-It s’est fait une joie de participer à quelques petites ateliers proposés. Pour varier, nous avons choisi la création de Kokedama et celui d’artisanat traditionnel.

Atelier : Kokedama

  • Keul – Yes, un atelier de jardinage, j’adore !
  • Xefed – Étrange pour un Barbare, mais pourquoi pas.
  • Mikaua – Vu à quel point il faut serrer les boules du Kokedama, c’est du jardinage de barbare.
  • Xefed – Pas faux !

Cet atelier nous apprenant les rudiments pour créer un Kokedama, et le moins que l’on puisse dire, c’est que la technique est moins complexe que celle employée pour l’Ikebana que nous avions testé l’année dernière. Au final, une fois la technique de base maîtrisée, il devient très aisé de s’amuser avec cette technique, qui peut très bien être répétée chez soi.

Atelier : Artisanat traditionnel

  • Xefed – Vous êtes sûrs de pas vouloir venir ?
  • Mikaua – Je vais passer à un stand d’artiste qui propose un livre d’énigmes intéressant.
  • Keul – La fabrication de fleurs en tissu ? Très peu pour moi ! Avec mes gros doigts, je vais encore me retrouver collé à la table ou un truc du genre !
  • Xefed – Tant pis pour vous !

Durant cet atelier, nous étions entre les mains expertes de Mari Nerome, une artiste qui a étudié les diverses techniques traditionnelles de teinture à l’université d’Okinawa. Par la suite, elle s’est spécialisée dans la création de broches à cheveux et autres bijoux agrémentés de décorations florales ou non faites de tissus de soie de kimono. Durant l’atelier, elle nous proposait d’apprendre les bases de la création de ces décorations.

Divers

Divers

Projections

Comme chaque année, Japan Impact vous proposait différentes séries et longs métrage en diffusion au cours de convention, de quoi reposer vos pieds endoloris tout en profitant pour passer un bon moment de détente.

  • XefedSaga of Tanya the Evil ? Ca a l’air intéressant comme série mais pourquoi elle me dit quelque chose ?
  • Keul – Parce que je l’ai regardée pour en faire un article de présentation peut-être ?
  • Xefed – C’est celle avec le type qui se réincarne en petite fille blonde dans un monde en plein remake de la première guerre mondiale ?
  • Keul – Tout juste !
  • Xefed – Mik, t’avais pas parlé d’un truc tout sympa ?
  • Mikaua – Somali and the Forest Spirit, oui. J’ai craqué sur le manga depuis sa sortie, pas question de rater l’anime !
  • Xefed – Alors c’est parti pour Somali !

Spectacle : Hikari de Riuchi

A l’occasion de son nouveau spectacle Hikari, l’artiste Riuchi vient nous proposer une représentation inspirée de la tradition et du folklore japonais. Réinterprétation des archétypes du Maître Samouraï, ce spectacle allie danse, jeu de lumière et musique envoutante pour vous proposer une expérience unique et hors du temps. Un petit extrait pour vous en rendre compte:

Retrouver toutes les information de ce spectacle ici : http://riuchi.com/shows/

  • Mikaua – Ce spectacle m’avait attiré l’oeil dans le programme, et je n’ai pas été déçue. C’était magnifique, poétique… un régal !
  • Xefed – Pour une fois, un spectacle qui mérite vraiment qu’on le qualifie de « magique ».
  • Keul – Du moment qu’on n’atteint pas les 150 décibels comme pour Iron Attack ! Ca me va !

Concert : Shakuhachi – Flûte traditionnelle

Flute traditionnelle

Passant devant l’une des salles de la convention, nous avons été attirés à l’intérieur par les sons envoûtants d’une flûte en bois. Il s’agit d’un concert de flûte traditionnelle proposée par le musicien Taisuke Motonaga. Alliant différents styles, ce dernier propose tantôt des musiques « Kinko », provenant de la période Edo, tantôt des musiques « Huke » issues du bouddhisme zen, tout en proposant d’autres œuvres issues de films d’animation. Une très belle découverte.

Taisuke Motonaga

Bilan et remerciements

Domo arigato gozaimasu – Bilan et remerciement

Une nouvelle fois, le staff et les organisateurs ont fait un boulot de dingue pour nous proposer une convention magnifique. Malgré les malades et les désistements, tout fonctionnait aux petits oignons. Pour tout ce travail et cet investissement en temps et en énergie, nous ne pouvons que vous remercier et vous encourager à continuer à faire ce que vous faites de mieux : promouvoir le Japon et sa culture tout en proposant une convention de qualité.

Comme chaque année, toute l’équipe de Geek-It tenait à remercier les organisateurs et le staff pour le travail accompli. Nous tenions également à remercier toutes les personnes qui nous suivent, commentent nos articles, réagissent sur Facebook, viennent discuter avec nous en convention, nous serrer la main et échanger quelques mots.Vous êtes de plus en plus nombreux et ça fait vraiment plaisir. C’est grâce à vous que ce projet se développe et nous vous en sommes reconnaissants. Que la Passion vous guide et vous accompagne !

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.