Jeu d’Aventure de Lanfeust et du monde de Troy

Dans cet article, je vais vous parler d’un jeu de rôle qui vous permettra de vous lâcher et de jouer des antihéros, des personnages boiteux qui, malgré eux, devront sauver un monde loufoque peuplé de créatures étranges et brutales, de pouvoirs magiques saugrenus et de personnages aux noms calambouresques. Je veux bien entendu parler du Jeu d’Aventure de Lanfeust et du monde de Troy, adapté de la bande dessinée de Lanfeust de Troy éditée aux éditions Soleil.

DR-lanfeust_troy_rpg

De la bande dessinée au jeu de rôle

Alors je sais ce que vous pensez et vous n’avez certainement pas tout à fait tort. Lanfeust, c’est un phénomène sur lequel l’auteur se fait des montagnes d’argent en déclinant son « héros » sous toutes les formes possibles et imaginables. Que se soit les différentes séries sorties suite à Lanfeust de Troy – citons par exemple, Troll de Troy, Lanfeust des Etoiles, les Conquérants du monde de Troy ou encore, les Gnomes de Troy – les jeux-vidéos dérivés ainsi que toutes les statuettes dérivées et autres marques-page, taille-crayon et autres, l’auteur a su surfer sur la vague du succès afin de profiter un maximum de ce que pouvait lui apporter son succès. Vous devez certainement vous dire alors que le jeu de rôle tiré de cet univers fait de même, mais la réalité est plus complexe qu’il n’y paraît. Tout d’abord, le jeu de rôle fut édité alors que bon nombre d’autres séries de bandes-dessinées n’étaient pas encore sorties. De plus, le jeu de rôle n’avait par pour but de bouleverser l’univers, comme c’est parfois le cas, mais simplement de codifier les règles nécessaires aux joueurs afin que ceux-ci puissent évoluer dans le monde de Troy, incarnant soit des personnages de la série, soit des héros aussi étranges que maladroits.

DR-carte_mdt_big

Informations techniques

  • Titre: Le Jeu d’Aventure de Lanfeust et du monde de Troy
  • Type : Fantastique, Humoristique
  • Édition : Soleil
  • Auteurs: Patrick Bousquet, Chris, Eric Nieudan
  • Année: 2005
  • Système de Jeu : d20
  • État actuel : publié

La grande force de cette base est qu’elle permet non seulement de jouer dans l’univers des « héros » de Troy, mais qu’elle donne aussi des règles très simples d’utilisation pouvant être adaptées à un grand nombre d’univers.

Que contient le livre de base ?

Le livre de base contient quelques référence à l’univers, une carte sommaire du continent et quelques descriptions de ville. En plus de ces éléments le manuel détail les règles permettant de jouer au jeu. Pour ce qui est des informations plus poussées, les éditeurs partent donc du principe que les personnes qui jouent à Lanfeust connaissent déjà l’univers, soit par les BD, soit par l’intermédiaire du bouche à oreille ou du jeu vidéo. Comme déjà mentionné, le Jeu d’Aventure de Lanfeust et du monde de Troy est un jeu de rôle simple d’utilisation qui nécessite un minimum de règles et de matériel pour être pris en main. La base, quelques D6 et D20, et le tour est joué, la partie peut débuter. Basé sur une version simplifiée du D20 system, il est donc plus ou moins compatible avec des jeux comme Donjons et Dragons mais peut être adapté à de nombreux univers sans nécessiter de grandes transformations.

Parlons maintenant des races jouables. Il n’est possible de jouer qu’humain ou troll, un gnome ainsi que d’autres races particulières. Toutes possèdent une petite description dans le manuel de base mais sont plus développées dans les suppléments du jeu. Selon la race choisie, il est alors possible de choisir d’autres atouts précisant un peu le personnage et qui ne se prennent qu’à la création du personnage (est-il dans la zone d’Eckmül ? est-il chaman ? nain ? enfant ? etc.). Il n’y a pas de classe dans lesquelles les personnages évoluent, mais des talents qui permettent d’affirmer, au fur et à mesure de l’évolution de son personnage, la nature profonde de celui-ci (mercenaire, chef, héros avec une double identité..). On peut aussi attribuer à son personnage un travers (deux si on aime les personnages qui ne font pas souvent ce qu’on veut) ; c’est un défaut (avare, timide, fou etc.) qui représente le fait qu’il ne fait pas toujours ce qui semblerait logique – voire vital – au joueur.

DR-LanfeustDeTroy

Petites particularités du jeu

Une grande originalité du système de jeu est la possibilité de contrarier le meneur de jeu ou Maître du Jeu, mais uniquement sous certaines conditions. C’est ce qu’on appel le système de Krâsse, et qui permet de lancer un certains nombre de D6 pour changer une action normalement perdue d’avance. Plus le nombre de 6 obtenu est grand, et plus l’action devient possible. Au début de chaque partie, les joueurs récupèrent un certain nombre de ces dés à lancer. Le MJ peut également décider d’effectuer lui-même des Krâsse pour ces joueurs, bien que cela soit plus rare. Les joueurs récupèrent alors les dés utilisés par le MJ.

Une autre particularité du jeu se présente sous la forme de ce que les développeurs de la base nomment les « Koudpütts ». Il s’agit simplement d’une intervention de la part de l’un des autres joueurs pour faire échouer une action de l’un de ses camarades (même une fois que les dés ont été jetés). Utilisable une fois par partie et par joueur, les « Koudpütts » sont toutefois soumis au veto du MJ.

Avis de la Rédac’

Côté joueurs : Lanfeust de Troy se pose comme étant un jeu de rôle simple et accessible à tous, et c’est bien là de quoi il s’agit. De ce côté, pas de surprise ni de mensonge. On retrouve tout le fun de l’univers et le côté déjanté, que ce soit au niveau des personnages, de la magie ou des divinités. On pourrait cependant reprocher à la base de ne pas assez décrire l’univers de jeu, ce qui peut être embêtant s’il est nécessaire à chaque fois de lire les BD pour comprendre où on évolue. Des alternatives existent cependant sous la forme des Encyclopédies du monde de Troy, qui permettent de pallier à ce problème. Finalement, le fait que le Maître du Jeu puisse également user de ces « Krâsses » pour dévaloriser des actions de personnages peut vite évoluer en règlement de comptes. A essayer pour quelques parties, mais ne pensez pas y faire de longues campagnes épiques.

Côté MJ (Releeshan) : Le livre de base et les encyclopédies qui l’accompagnent sont très agréables et drôles à lire. Avec sa simplicité et les astuces données aux MJ débutants, ainsi que quelques scénarii, Lanfeust est un jeu de rôle idéal pour débuter. Les règles de base sont suffisamment simples et peu nombreuses pour accompagner les joueurs sans se prendre la tête lorsqu’ils partent dans tous les sens… et de les ramener dans le droit chemin, avec un peu d’imagination. Personnellement, je n’utilise ni les Krâsses ni les Koudpütts, qui rajoutent des règles pour pas grand-chose au final. J’ai eu aussi bien des joueurs qui connaissaient l’univers de Lanfeust que des PJ qui n’y connaissaient rien. Dans ce dernier cas, j’insiste bien sur le côté cartoonesque de l’univers et, même si tous les codes ne sont pas respectés, on passe quand même une bonne soirée avec pas mal de fous rire. Pour initier des joueurs au jeu de rôle, il est donc très bien aussi. Par contre, dans la mesure où l’on joue des anti-héros, l’intérêt du jeu se perd avec une montée importante de niveau.

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *