Made in Abyss

L’Abysse, une faille gigantesque et mystérieuse, peuplée de monstres et regorgeant de trésors, est le dernier endroit sur terre qui n’a pas été totalement exploré. C’est dans celle-ci que Rico – une jeune orpheline – s’entraîne pour devenir cavernier afin de suivre les traces de sa mère et de d’explorer les tréfonds de l’Abysse.

Made in Abyss est un manga écrit et dessiné par Akihito Tsukushi et pré-publié dans le Web Comic Gamma de l’éditeur Takeshobo et six tankōbon. Une adaptation animée est actuellement en cours de diffusion.

Informations techniques

Le tome 1 du manga

  • Titre original : Meido in Abisu – メイドインアビス
  • Titre français : Made in Abyss
  • Auteur : Akihito Tsukushi
  • Origine : Japon
  • Genre : Action, Aventure, Drame, Psychologique
  • Type : Seinen
  • Sous-catégorie : Manga
  • Éditeur VF : Ototo
  • Sens de lecture : japonais
  • Année : 2012
  • Nombre de volumes parus : 3
  • Statut : en cours
  • Âge conseillé : 12+

Pour vous mettre en appétit

L’Abysse, une gigantesque faille qui semble s’étendre jusqu’au centre de la Terre, se déploie aux pieds de la ville d’Orse. Peuplée de créatures étranges et dangereuses, mais également pleine de reliques extraordinaires venues d’une civilisation depuis longtemps disparue, elle est sillonnée par les caverniers, des aventuriers qui tentent de ramener à la surface ces étranges reliques. Mais le métier de cavernier n’est pas sans risques et l’Abysse est maudite, causant de violents symptômes physiques sur ceux qui en remontent, provoquant même la mort de ceux qui explorent ses profondeurs les plus obscures. C’est dans cette ville, au pied même de l’Abysse, que vit Rico, une jeune orpheline obsédée par son rêve de devenir cavernier comme sa mère avant elle. Alors qu’elle descend dans l’Abysse avec d’autres jeunes caverniers débutants, Rico découvre le corps inanimé d’un jeune garçon qui ne semble pas totalement humain. Elle ne se doute pas alors que cette découverte l’entraînera dans une aventure pour laquelle elle n’est pas préparée et qui risque bien de lui être fatale.

Des décors soignés et très détaillés

La psychologie des personnages au centre du récit

Tsukushi voue une grande importance au développement psychologique de ses personnages. Si le premier tome de la série peut paraître insouciant et quelque peu mièvre, il reflète parfaitement la psychologie infantile des deux personnages qui – on l’apprendra plus tard – sont tout de même âgés d’une quinzaine d’années (eh oui, le dessin est parfois trompeur). Les protagonistes seront ensuite obligés d’évoluer rapidement au fur et à mesure qu’ils descendent de plus en plus profondément dans l’Abysse. Celle-ci est d’ailleurs magnifiquement bien détaillée, que ce soit au niveau de sa flore, sa faune ou sa topologie, ce qui n’a rien de réellement surprenant quand on connaît l’attrait de l’auteur pour les jeux-vidéo de type RPG. Dès le second tome, les personnages évolueront rapidement, obligés de réagir aux évènements violents qui se déroulent dans l’Abysse. Les deux héros perdront également une partie de leur innocence au fur et à mesure qu’ils découvriront les manigances qui se trament autour de ce gouffre maudit.

Des planches couleur de toute beauté

Avis de la rédac’

Keul : Ce qui frappe quand on débute la série, c’est le dessin particulier que nous propose l’auteur, fait de personnages très typés, aux formes arrondies, aux grands yeux ronds et aux traits infantiles. Puis on ne peut qu’être ébahi par le souci du détail que l’auteur apporte à son univers et au développement de celui-ci. Les monstres qui peuplent l’Abysse sont décrits comme on le ferait dans un bestiaire (bestiaire qui est tenu par l’un des personnages d’ailleurs, ce qui donne du sens à la démarche). L’histoire est également bien ficelée et développée de manière très intéressante. L’auteur prend le temps de poser son univers, les enjeux de l’Abysse et les différents liens entre les personnages avant de se lancer à corps perdu dans l’aventure. Parlant des personnages, leurs backgrounds et leur psychologie sont parfaitement maîtrisés et développés avec un soin tout particulier qu’on aimerait voir dans plus de séries. Au final, Made in Abyss est une petite perle qu’il vous faut avoir lu absolument.

Sources des images

Scan du tome 1

Partagez

Vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *