Psychic détective Yakumo

Les enquêtes, c’est bien, mais quand elles sont relevées d’un peu d’originalité, c’est mieux. Si vous vous reconnaissez dans cette maxime, venez découvrir le manga Psychic détective Yakumo, un policier avec son lot de déductions, mais également une intéressante mesure d’occulte.

Oh, et avant que vous ne cherchiez : en ce jour de fructueuse pêche aux poissons d’avril, Geek-It vous offre généreusement un instant de répit avec un article tout ce qu’il y a de plus honnête.

Psychic détective Yakumo, tome 1

La couverture du tome 1

Fiche technique

  • Titre original : 心霊探偵八雲 (Shinrei Tantei Yakumo)
  • Titre français complet : Psychic détective Yakumo : l’enquêteur de l’occulte
  • Auteur : Suzuka Oda, d’après l’oeuvre de Manabu Kaminaga
  • Type : Shojo
  • Origine : Japon
  • Genre : Enquête, Fantastique
  • Editeur VF : Panini comics
  • Sens de lecture : Japonais
  • Année : 2012 (2009 au Japon)
  • Nombre de tomes parus : 12 (14 en VO)
  • Statut : En cours (terminée en VO)
  • Niveau : 14+

Scénario

Une nuit, après avoir voulu se faire peur en se rendant dans un vieux bâtiment hanté avec son petit ami, une jeune fille doit être hospitalisée, prise d’un délire profond. Haruka Ozawa, sa meilleure amie, est persuadée qu’elle est possédée par un fantôme. Elle décide de faire appel à Yakumo Saito, un étrange jeune homme, élève dans la même école qu’elle, dont on dit qu’il a des pouvoirs paranormaux.

Très vite, Haruka, qui insiste pour accompagner Yakumo dans son enquête, découvrira que les pouvoirs du jeune homme sont bien réels : il peut voir les âmes des défunts. Cette enquête deviendra alors la première d’une longue série de collaborations entre les deux jeunes gens.

Avis personel

La base du scénario de Psychic détective Yakumo est un bon classique : l’enquêteur lycéen aux pouvoirs paranormaux et sa sympathique amie qui se charge de le ramener un peu sur terre, c’est accrocheur et ça fonctionne bien. Les enquêtes sont intéressantes et le côté occulte plutôt bien dosé : on a un équilibre entre réel et irréel très agréable à la lecture.

Toutefois, ce qui fait la grande force de ce manga, à mon avis, ce ne sont pas les enquêtes, mais les personnages, ainsi que l’aspect psychologique des enquêtes. Aucun des personnages principaux n’est ordinaire, on va soit les adorer, soit les détester, mais il y a peu de chance qu’ils laissent indifférents. Yakumo surtout est un personnage qui attire l’attention : bougon, volontiers fainéant, misanthrope et enclin à user et abuser du sarcasme et du cynisme, il est l’anti-héros par excellence. On devient alors curieux de voir son évolution à travers la série : va-t-il s’adoucir ou au contraire continuera-t-il dans la même veine ? Quant aux enquêtes, on s’attarde souvent davantage sur le mobile du crime et les mécanismes psychologiques qui sont en jeu que sur le modus operandi à proprement parler, un angle intéressant à prendre et qui démarque un peu la série des autres mangas policiers ou de détectives.

Au niveau du dessin, comme le scénario est clairement axé sur la psychologie, les personnages sont mis au centre de l’attention, avec beaucoup de gros plans, le décor se faisait volontiers oublier mais toujours présent pour mettre le lecteur en situation. On voit ainsi clairement les réactions de chacun face à chaque situation et la profondeur des personnages s’en trouve renforcée, car on se sent vraiment mis juste à côté d’eux.

Deux pages du tome 1 (attention au spoil)

Deux pages du tome 1, assez au début (attention au léger spoil)

Avis de la rédaction

Psychic détective Yakumo est une série intéressante, qui montre ses enquêtes sous l’angle de la psychologie et des relations humaines, et qui du coup se démarque de la masse. Avec son dosage bien équilibré entre paranormal et réalité, on se retrouve avec une série très agréable à lire, dont le principal défaut est, à mon sens, sa lenteur extrême à paraître, surtout dernièrement. Si on a l’habitude en BD franco-belge d’attendre une année entre les tomes, c’est moins courant en manga, et d’autant plus frustrant que le suspense est souvent au rendez-vous en fin de tome, comme de juste pour une histoire policière.

Sources

Article sur la série du site Manga-news

Partagez

Vous aimerez peut-être...

1 Réponse

  1. 14 juin 2017

    […] Rain, Kilary,  L’épouse du Dieu de l’eau,  Magic Knight Rayearth, Meru Puri, Psychic détective Yakumo, Sailor Moon, Sakura chasseuse de cartes, Tokyo mew mew, Toshokan senso–Love & […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *