Le voleur aux cent visages

Dans cet article, je vais vous présenter une mini-série, si vous me permettez ce terme. Sortie en 1990 aux éditions Pika, il ne s’agit pas ici d’une histoire en continu, mais plus d’un rassemblement de onze petites aventures d’un même héros, Akira, réparties dans deux volumes. Chaque aventure pourrait être comparée à un chapitre de la vie du héros, mais celles-ci peuvent être lues dans le désordre sans que le lecteur ne soit perdu ou qu’il ne puisse saisir les débouchés de l’histoire principale. Cette série n’est autre que « Le voleur aux cent visages »

Levoleur

Informations techniques

Comme mentionné plus haut, cette série fut écrite en 1990 sous le nom : Le voleur aux cent visages. Il s’agit ici d’un genre romancé, dans lequel on traitera des relations amoureuses entre de jeunes enfants, le tout sous la forme d’aventures rocambolesques. Tout d’abord parue dans le magasine Newtype, elle parut en français, aux éditions Pika durant l’année 2001. Voici les informations techniques concernant cette série :

  • Auteur(s) : CLAMP
  • Type : Shonen
  • Genre(s) : Aventure, Romance
  • Sens de lecture : Japonais
  • Format : normal
  • Tomes : 2 chez Pika
  • Prix unitaire : 6.70€ ou 11.90CHF
  • Statut de la série : terminée

Pour vous mettre en appétit

Akira, âgé 10 ans, est écolier dans la fameuse école Clamp. Vivant avec ses deux mamans et étant un enfant précoce, il a déjà repris la succession de la grandiose carrière de voleur de son père. Se faisant appeler le « voleur aux cent visages » ou « L’acrobate », ses noms d’artiste, il pratique son art avec la classe et l’élégance qui caractérisaient son père, annonçant toujours le jour et l’heure auxquels il viendra prendre l’objet convoité tout en réussissant à s’enfuir au nez et à la barbe de la police.

Un soir, pour échapper à ses poursuivants, il se réfugie dans la chambre d’Utako, cinq ans. Celle-ci vient de subir son premier déboire amoureux et tombe immédiatement sous le charme d’Akira. Quelle vision ont-ils de leur avenir ensemble ? La vie de couple est déjà bien compliquée à cet âge.

Avis de la rédac’

akira

 

Xefed : La vision particulière de l’amour naissant entre deux enfants est particulièrement bien illustrée dans ces deux tomes. Les discussions entre les deux personnages se font sous le signe de l’humour tout en baignant dans une idéalisation de jeunes japonaises en mal d’amour qui croient encore à l’homme idéal. Série à l’eau de rose, je déconseille vivement « le voleur aux cent visages » aux allergiques des séries mignonnes et romantiques à souhait, overdose garantie. Loin d’être représentatif du genre Clamp, je vous déconseille également de commencer cette série si votre but est de vous faire une idée de leur style. Par contre, si votre but est de passer un  moment agréable, cette lecture est faite pour vous.

Partagez

Vous aimerez peut-être...

1 Réponse

  1. 14 juin 2017

    […] Element Line, Final Fantasy Type-0, Fullmetal Alchemist,  Inu Yasha, Kenshin le vagabond, Le Voleur aux cent visages, Les Chevaliers du Zodiaque, Hunter X hunter, Naruto, One Piece, Shaman […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *