Granblue Fantasy (Manga)

Adaptation en manga du jeu mobile éponyme, Granblue Fantasy nous fait suivre les aventures de Gran, Lyria et de leurs amis tentant de trouver la mythique Estalucia, la cité des étoiles. Durant leur périple, ils devront faire face à l’Empire Erste, bien décidé à mettre la main sur Lyria et ses étranges pouvoirs.

Informations techniques

Granblue Fantasy - Tome 1

Le tome 1 de la série

  • Titre original : グランブルーファンタジー
  • Titre français : Granblue Fantasy
  • Scénario : Fugetsu Makoto
  • Dessin : Cocho
  • Origine : Japon
  • Genre : Action, Aventure, , Fantasy, Fantastique
  • Type : Shōnen
  • Éditeur VF : Pika
  • Sens de lecture : japonais
  • Année : 2016 (japon)
  • Nombre de volumes parus : 6
  • Statut : en cours
  • Âge conseillé : 12 ans
  • Licence : Granblue Fantasy

Pour vous mettre en appétit

Dans un monde où des îles flottent dans les cieux au milieu d’une mer de nuages, Gran – un jeune homme rêvant d’aventures – coule une vie paisible dans son village natal de Zinkenstill avec son compagnon Vyrn, un étrange lézard ailé. Bien décidé à partir à l’aventure pour retrouver son père disparu, il s’entraîne en tant qu’épéiste. Un jour, lors d’un entraînement en forêt, son île se fait attaquer par l’un des croisés de l’Empire Erste. Bien décidé à sauver son village, il se précipite pour prévenir les habitants. Il tombe alors sur Lyria, une mystérieuse jeune fille recherchée par l’Empire. Celle-ci semble dotée de pouvoirs liés à un ancien peuple mythologique aujourd’hui disparu et qui lui permet de commander aux créatures primordiales. Pour échapper à la menace de l’Empire Erste, Gran et Lyria décident de se mettre en quête d’Estalucia, la mythique île aux étoiles qui détiendrait les réponses sur l’origine des pouvoirs de Lyria.

Granblue Fantasy Planche

Des personnages au trait soignés et des décors magnifiques

Avis de la rédaction

Keul : Quand on sait que le jeu vidéo duquel est tiré le manga a été développé par deux grands noms de la série Final Fantasy et que le manga a été scénarisé par l’auteur du second arc de Re : Zero, on ne pouvait s’attendre qu’à du lourd ; mais ce qui m’a décidé à acheter ce manga, c’est tout d’abord le dessin. Précis, plein de détails, avec des personnages visuellement beaux et bien travaillés aussi bien au niveau de leurs expressions qu’au niveau de leur armes et armures. Les monstres et décors fourmillent également de détails qui sont particulièrement mis en valeur dans les double-pages. Le découpage est également soigné et très dynamique, ce qui fait que les pages s’enchaînent rapidement et qu’on arrive à la fin des tomes sans réellement s’en rendre compte. J’imagine que c’est en grande partie dû au fait que le manga est très proche des anciens Final Fantasy. Niveau scénario, on reste sur du classique avec la relation entre Gran et Lyria, la recherche du père de Gran et l’Empire tout puissant qui fait office d’ennemi. Les personnages restent aussi quelque peu stéréotypés, même si leur développement commence à s’étoffer au tome 2. L’histoire avance rapidement et est riche en événements. Certains trouveront certainement que l’histoire se développe trop rapidement et ne prend pas assez de temps pour poser solidement les bases de l’univers et des relations entre les personnages et on ne pourra pas leur donner tort. Reste que le résultat final est prenant, bien maîtrisé et magnifique. Je ne peux que vous recommander la lecture de cette série.

Sources des images

www.nautiljon.com/

Partagez

Vous aimerez peut-être...

1 Réponse

  1. 14 juin 2019

    […] Element Line, Final-Fantasy – Lost Stranger, Final Fantasy Type-0, Fullmetal Alchemist, Granblue Fantasy, Green mechanic, Inu Yasha, Kenshin le vagabond, L’Enfant et le Maudit, Le Voleur aux cent […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.