One Piece

logo

Introduction

« Le Roi des pirates, ce sera moi ! »

Cette phrase ne vous est certainement pas étrangère et c’est tout à fait normal. A l’instar d’autres séries à succès qui possèdent un nombre de tomes ou d’épisodes qui démoraliseraient le plus addictif des lecteurs ou cinéphiles, One Piece est connue pour tenir le spectateur en haleine durant presque 700 épisodes pour l’anime et plus de 75 volumes pour le manga. Dans cet article, nous allons nous nous pencher sur la version animée de cette série et tenter de comprendre les raisons de son succès retentissant.

Informations techniques

  • Titre: One Piece (ワンピース)
  • Date de sortie : 20 octobre 1999
  • Réalisateurs : Konosuke Uda (1999–2006), Munehisa Sakai (2006–2008), Hiroaki Miyamoto (depuis 2008)
  • Scénariste : Eiichirō Oda
  • Studio d’animation : Toei Animation
  • Licence : TV Tokyo (Japon), Kana Home Video (France)
  • Compositeurs : Kohei Tanaka (en) et Shiro Hamaguchi
  • Genre : Nekketsu
  • Épisodes : +697
  • Statut : En cours

L’histoire

L’univers de One Piece est gouverné par les océans qui couvrent la plus grande partie du monde et délimitent les frontières entre les pays. Cette configuration est idéale pour le développement du commerce maritime et de la piraterie. L’histoire débute vingt-deux ans après la mort de celui qu’on nommait le « Roi des pirates », à savoir Gol D Roger. Ayant été exécuté en place publique, Gol D Roger lança une ultime phrase qui devait à jamais changer le monde connusen la catapultant dans une nouvelle ère de piraterie. Proclamant que son trésor, le One Piece, se trouvait quelque part dans le monde et qu’il le laissait à qui le trouverait, Gol D enflamma les aspirations d’aventures d’une nouvelle génération de pirates. Les années passant, la fougue des premiers jours est petit à petit redescendue, mais nombre de jeunes aventuriers se lancent tout de même à la recherche du mystérieux trésor. C’est le cas de Monkey D. Luffy. Voulant trouver le One Piece pour devenir le nouveau Roi des pirates, Luffy débutera son aventure par le recrutement de différents membres d’équipage afin de partir à l’aventure sur toutes les mers du globe. Mais Luffy ne désire pas prendre n’importe quel membre dans son équipage. Pour lui, chaque membre doit être spécial et remplir certaines conditions bien particulières, qui sont parfois obscures pour ceux qui le rencontrent. Ainsi Zoro, l’ancien chasseur de pirates et sabreur de renom qui désire devenir le plus grand escrimeur du monde, Nami, une navigatrice dont le rêve est de dessiner un jour une carte complète du monde, Usop, un tireur d’élite qui veut devenir un grand aventurier des mers, rejoignent les rangs de l’équipage. Plus tard dans la série, Sanji, un cuisinier qui combat avec ses pieds, Chopper, un renne pouvant prendre l’aspect d’un humain et possédant de grandes connaissances en médecine, Robin, une ancienne agente d’une organisation secrète, Franky, un cyborg, et finalement Brook, un homme squelette, viendront grossir les rangs de l’équipage.

Un petit exemple de la manifestation du pouvoir du Fruit du démon Gomu Gomu

Un petit exemple de la manifestation du pouvoir du Fruit du démon Gomu Gomu

Bien que le but de l’équipage soit de trouver le One Piece, cet objectif s’accompagne d’autres buts personnels pour chaque membre d’équipage. Ceux-ci possèdent tous un rêve au moins aussi fou que celui de Luffy qui ne manquera pas de rythmer l’histoire en y introduisant divers fils rouges secondaires.

La première étape de l’histoire consiste à rejoindre Grand Line, qui correspond à l’océan sur lequel les membres de l’équipage de Gol D Roger ont voyagé durant des années. C’est sur cette mer qu’est sensé se trouver le One Piece, même si personne n’en est certain. Grand Line se découpe également en deux parties. La seconde partie se nomme le « Nouveau Monde » et regroupe les plus grands dangers et les pirates les plus puissants du monde. Ultime épreuve avant d’atteindre le One Piece, c’est également le lieu où beaucoup d’hommes perdent la vie.

l'équipage du chapeau de paille ou des Mugiwaras

l’équipage du chapeau de paille ou des Mugiwaras

Si l’histoire de Luffy et de ses amis s’axe autour de l’aventure et de la recherche du One Piece, la série n’en est pas moins rythmée par les combats incessants qui se présenteront sur la route des héros. Ces combats sont là, comme c’est souvent le cas, afin de faire progresser le héros et ses amis pour les préparer à affronter des périples plus dangereux encore. En règle générale, les combats reposent d’une part sur des techniques de combats propres à l’univers de la piraterie (sabres, canons, pistolets, etc.), et d’autre part sur ce que l’on nomme les fruits du démon. Bien que rares, ces fruits sont omniprésents dans la série puisqu’ils dotent ceux qui les ont mangé de pouvoirs fabuleux. Il n’est donc pas étonnant que la majorité des puissants combattants utilisent ces fruits du démon. Ces fruits sont d’ailleurs tant convoités que des guerres peuvent éclater pour l’appropriation du pouvoir qu’ils renferment. C’est donc sur une dynamique de combats souvent loufoques, parfois très sérieux, mais toujours baignés de puissantes attaques aux noms parfois un peu ridicules que l’aventure avancera pour se rapprocher de plus en plus du mystérieux One Piece, ajoutant petit à petit à la complexité de l’univers et dévoilant ses noirs secrets.

Découpage de l’histoire

L’histoire se déroule en diverses parties. Les Sagas représentent un certain nombre d’épisodes dans une région donnée, qui incluent également un découpage en sous-parties nommés Arcs. Ainsi, une Saga regroupe un certain nombre d’Arcs, eux-mêmes composés de divers épisodes. La première Saga, par exemple, celle d’East-Blue, comprend les Arcs de Morgan, de Buggy, de Kuro, de Baratie, de Arlong, des Aventures de Baggy, de Loguetown et pour finir de l’Île du navire de guerre. Comprenant 61 épisodes, elle correspond au début de l’aventure jusqu’au moment d’atteindre Red Line, le milieu de l’univers de One Piece. Actuellement, il existe 8 Sagas, pour un total de 695 épisodes.

Fruits du démon, Volonté du D et Fluide

Passons maintenant à un petit chapitre particulier qui traite de trois éléments qui reviendront au cours de toute l’aventure. Attention, ce qui suit peu contenir certains spoilers et dévoiler quelques éléments qui n’apparaîtront qu’après certains Arcs, aussi je vous conseille de passer à la suite si vous ne voulez pas prendre connaissance de ces éléments :

Les fruits du démon

Comme nous l’avons déjà dit, les fruits du démon jouent un rôle très important dans cette histoire, notamment parce que le héros est lui-même possesseur du pouvoir de l’un d’entre eux. Ces fruits sont pourtant très mystérieux et nous ne connaissons actuellement que très peu de choses sur eux. L’origine même du fruit est un mystère et nous ne savons pas s’ils sont créés (comme c’est le cas pour les smiles qui sont des fruits du démon fabriqués artificiellement à grande échelle) ou s’ils poussent sur des arbres d’une quelconque île du fin fond de Grand Line. Leur fonctionnement, lui, est beaucoup mieux connu. Celui qui mange un fruit du démon obtient un certain pouvoir, souvent inconnu jusqu’à ce qu’il se dévoile. En contrepartie, le possesseur d’un pouvoir du fruit du démon est maudit par les eaux, ce qui signifie que, s’il tombe à la mer, il coule comme une pierre. Il existe trois types de fruits du démon. Premièrement, les logia, qui sont considérés comme les plus puissants fruits du démon. Ceux-ci permettent de contrôler un élément naturel et de devenir insensible aux attaques sans fluide (voir plus bas). Deuxièmement, les zoan, qui permettent de se transformer en animal, ou une version hybride, ou d’en acquérir certaines caractéristiques. Enfin, les paramecia, qui donnent un pouvoir surhumain.

On ne peut manger qu’un fruit du démon et on dit que ceux qui tentent d’en manger un nouveau verront leur corps exploser sous le fait de la double malédiction qu’ils subissent.

Finalement, chaque fruit existe en un seul et unique exemplaire. Cela signifie qu’il n’existera jamais deux possesseurs d’un pouvoir identique en même temps. Lorsque le possesseur d’un pouvoir du démon meurt, le fruit réapparaît quelque part dans le monde.

Quelques fruits du démons que l'on croise au cours de l'aventure

Quelques fruits du démons que l’on croise au cours de l’aventure

L’eau affecte les pouvoirs de ceux qui ont consommés un fruit du démon, et ce quelle que soit la nature de cette eau. Plus les personnages sont immergés et plus leurs pouvoirs faiblissent, jusqu’à les paralyser totalement et les empêcher de bouger. Il existe également une roche particulière, nommée le Granite marin, qui possède les mêmes pouvoirs que l’eau de mer et qui est donc capable d’inhiber les pouvoirs du démon.

La volonté du D

Il est un autre élément redondant dans la série et qui semble se développer au fil de l’aventure jusqu’à prendre de plus en plus d’importance. Si vous regardez les noms de plusieurs des personnages principaux de la série, vous constaterez sans mal que nombre d’entre eux portent l’initiale « D ». C’est le cas par exemple de Gol D. Roger, Haguar D. Sauro, Portgas D. Ace, Portgas D. Rouge, et même de Monkey D. Luffy. Passant tout d’abord inaperçue dans l’histoire, le premier élément troublant concernant cette mystérieuse initiale apparut lorsqu’un fan demanda à Mr Oda ce que cette lettre représentait. Celui-ci se contenta simplement de répondre que c’est un « D » pour le moment, et qu’il comptait révéler la vérité sur ceci le moment venu. Dès lors l’engouement pour cette lettre prit de plus en plus d’ampleur chez les fans, qui cherchèrent une signification à sa présence. Plusieurs théories s’opposent ou s’entremêlent concernant cette lettre. Certains pensent que le D serait là pour indiquer le rêve des protagonistes, « dream » en anglais, car tous les possesseur du D semblent posséder un rêve et qu’ils seraient prêts à tout pour qu’il devienne réalité. D’autres ont proposé « Destin », car le D promet généralement un avenir glorieux à celui qui le possède. Dans l’histoire, on apprend que le D serait également synonyme de « Danger » pour le gouvernement et ses sbires, mais également pour la sécurité du monde. Plusieurs personnages secondaires qui connaissent une partie des secrets du D révèlent que les porteurs du D sont promis à plonger le monde dans une guerre totale, qui mènera à l’annihilation de celui-ci sous la forme qu’on lui connaît. Le D peut également signifier « Dieu » ou «  Démon ». Plusieurs peuples parlent du D en menaçant les enfants peu sages en leur disant que le D viendra les manger. Même si la signification du D reste floue, il est une chose dont on est certain. La volonté du porteur du D, qu’on nomme la volonté du D, peut être transmise d’une personne à une autre. Ainsi, même si Gol D Roger est mort, sa volonté est encore très forte en ce monde. Le dernier élément sur cette initiale nous est apporté par Edward Newgate, qui explique que lorsque des porteurs du D et leur lignée meurent, leurs successeurs désignés héritent de cette volonté. Selon une ancienne prédiction, une personne dont la venue a été annoncée depuis des générations, sera désignée comme dépositaire de la volonté des porteurs du D et apportera une preuve de « l’histoire des siècles perdus ». En tant que légataire, cette personne se dressara contre le monde entier pour le défier, portant en plein jour une lutte de l’ombre qui dure depuis l’Antiquité. Newgate termine en disant que « Le One Piece existe ! », ce qui prouve qu’il y a un lien avec ce trésor légendaire et mystérieux à la fois.

Fluide ou Haki

Le Fluide, ou Haki dans la version originale, peut se traduire littéralement par « Ambition » ; il représente un pouvoir qui permet d’égaler, voire de surpasser les pouvoirs des porteurs du fruit du démon. Donnant la capacité de prévoir certaines attaques, de se doter d’une résistance physique quasi impénétrable ou de renforcer ses attaques, le fluide est également capable de blesser les porteurs de pouvoir logia, normalement insensibles aux attaques classiques. Une variété particulière de ce fluide, appelé fluide royal, est également capable d’intimider les adversaires de son utilisateur, plongeant même les plus faibles dans le coma. Monkey D Luffy est capables d’employer ce fluide, comme bon nombre de personnes qui évoluent aux alentours et au delà de Grand Line. Le fluide est présent chez tous les êtres vivants, mais peu sont capables de l’utiliser. En règle générale, un long entraînement est nécessaire pour le maîtriser, même si certaines personnes naissent en étant capables de le maîtriser parfaitement. Le fluide n’est pas lié au corps mais à l’esprit. Ainsi, même une personne dont l’esprit est transféré dans un autre corps sera toujours capable d’employer le fluide.

Attaque de fluide de Luffy contre Don Chinjao lors du tournois de Dressrosa lors de la saison 18

Attaque de fluide de Luffy contre Don Chinjao lors du tournois de Dressrosa lors de la saison 18

Réception de la série auprès du public

Dire que la série a bien été reçue par les fans de mangas serait une litote. Devenue avec le temps un véritable phénomène, la série est suivie de manière assidue par des dizaines de milliers de fans. Mentionnons au passage que chaque tome de la série manga se vend à plus de trois millions de tomes. La série manga réussit même à détrôner Dragon Ball lors de la parution de son 55ième tome, devenant la série la mieux vendue de l’histoire du manga au Japon. En ce qui concerne l’anime, celui-ci n’est pas en reste car il a reçu de nombreuses récompenses. En voici quelques-unes :

  • 2000 : Trois fois choisie au prix culturel Osamu Tezuka
  • 2008 : Prix du meilleur shōnen à la Japan Expo Awards
  • 2008 : Prix du meilleur shōnen classique à l’Anime Grand Prix Français
  • 2009 : Prix du meilleur shōnen classique à l’Anime Grand Prix Français
  • 2010 : Prix du meilleur shōnen classique à l’Anime Grand Prix Français
  • 2010 : Nominé pour le meilleur film d’animation au Japan Academy Prize pour Strong World
  • 2012 :  Trophées du 3e Anime et Manga Grand Prix d’AnimeLand dans la catégorie de la « meilleure série classique » et dans celle du « meilleur shōnen » au Salon du livre 2012 à Paris

Conclusion et avis personnel

De prime abord un peu loufoque, cette série se développe rapidement pour aborder des sujets cruciaux avec un souci du détail et des relations entre personnages qui forcent l’admiration. Chaque Arc apporte de nouvelles connaissances sur l’univers tout en préservant une part de mystère sur l’enjeu final. L’humour est toujours présent et revient sans cesse, avec des personnages décalés, parfois inspirés de personnages de la vie réelle, mais l’alternance entre sérieux et humour donne un rythme réel et dynamique même si on peut reprocher un peu de lenteur dans certains combats qui semblent s’éterniser. La faute en est à l’éparpillement des personnages qui mènent leurs propres combats chacun de leur côté, nous obligeant à passer de l’un à l’autre sans cesse. Les différents flash-back ont parfois tendance à plomber la dynamique des épisodes sans rien apporter de réellement nouveau, mais ceux-ci sont fort heureusement peu fréquents contrairement à d’autres séries qui nous proposent parfois trois épisodes de suite uniquement composés de ces souvenirs. Les personnages, quelque peu stéréotypés à la base, se développent rapidement au fil des aventures pour gagner une étonnante complexité qui fait plaisir à voir, sans pour autant renier leurs origines comme il serait facile de le faire. Au final, et même si certains épisodes tirent un peu en longueur, la série possède une réelle cohérence d’ensemble et une histoire à la fois simple dans l’énoncé mais complexe dans les détails et les relations qui tient le spectateur en haleine. Si vous désirez vous lancer dans cette série ma fois quelque peu longue puisqu’elle atteindra bientôt les 700 épisodes, je ne puis que vous la conseiller, l’expérience ne pourra que vous étonner.

Partagez

Vous aimerez peut-être...

3 Réponses

  1. Daraven dit :

    Eh bien, eh bien, alors vous vous attaquez également aux séries un peu plus connues à ce que je vois. Bon article de présentation et merci d’avoir mentionné la présence de spoiler avant les paragraphes concernés, ça m’a permis d’éviter certains passages qui m’auraient gâché la série. Personnellement, je n’ai pas eu le courage de regarder les presque 700 épisodes mais comme j’ai commencé la série mangas, je crois que ça ne change pas grand chose au final. En tout cas ça m’a donné envie de continuer!

    • Keul dit :

      Merci du commentaire. A la base, je n’avais pas spécialement l’intention de regarder toute la série. Je voulais juste me faire une indée générale pour faire une présentation mais je me suis laissé prendre par l’histoire et voilà où ça m’a mené. Ravi que l’article te plaise et ne t’inquiète pas, on fait tout pour ne pas spoiler nos lecteurs. En passant, courrage pour la sére manga, elle est pas mal longue aussi ^^

  1. 16 mai 2018

    […] que Hunter x Hunter est une série qui se renouvelle car – contrairement à des séries comme One Piece – et dans une moindre mesure Fairy Tail –  qui restent plus ou moins toujours dans la […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *